Des cris d’effroi dans une rue de Birmingham (Royaume-Uni), un chien vient d’échapper à son maître pour se jeter sur une fillette de 11 ans. Les passants ne parviennent pas à le maîtriser, le chien s’échappe, puis attaque d’autres personnes. Il fait plusieurs blessés. La petite Anna Paun doit être hospitalisée. “J’étais terrorisée. Il m’a sauté sur le bras et m’a mordu. Je criais, mais il s’accrochait à mon bras”, témoigne-t-elle.

Plusieurs morts

Ces attaques sont parfois mortelles. Mi-septembre, un père de famille de 52 ans est tué par deux chiens en tentant de protéger sa mère. En tout, une dizaine de morts, dont deux enfants, ont été recensés depuis 2020 au Royaume-Uni. À chaque fois, la même race de chien est mise en cause : l’American XL Bully.Cette nouvelle race très populaire peut dépasser les 60 kilos. Le gouvernement britannique a décidé de les interdire. Dès début 2024, ils devront être soit euthanasiés, soit muselés, stérilisés et tenus en laisse en permanence. Cette mesure ne passe pas auprès des maîtres. Les vétérinaires ont ouvertement critiqué la politique du gouvernement.

Click Here:

Leave a Reply