Des Palestiniens portent le corps de l’un des leurs, enveloppé dans un drap. Il s’agit d’un homme tué dans un raid israélien à Jénine, en Cisjordanie occupée. Dans ce bastion des groupes armés palestiniens, ces raids se sont multipliés. “De temps en temps, ils fouillent le camp et détruisent les rues, et c’est tout. C’est ma maison, où est-ce que je peux aller ?“, témoigne Tahir Damaj, résident du camp de Jénine. 

Click Here:

L’accès à Al-Aqsa restreint

L’armée israélienne est sur le qui-vive, et d’autant plus vendredi 17 novembre, jour de prière. À Jérusalem-Est, l’accès à la mosquée Al-Aqsa a été restreint aux Palestiniens musulmans âgés de plus de 50 ans. Dans la bande de Gaza, Tsahal continue de pilonner sans relâche. L’hôpital de Khan Younès a vu de nombreux blessés affluer après une frappe, parmi lesquels se trouvent de nombreux enfants. Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, réclame que l’aide humanitaire puisse entrer à Gaza.

Leave a Reply